L'UE a accordé 500 000 demandes d'asile en 2017

L'UE a accordé 500 000 demandes d'asile en 2017

Les 28 États membres de l'Union européenne ont accordé le statut protecteur à 538 000 demandeurs d'asile en 2017, un chiffre en baisse de près de 25% par rapport à 2016.

Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne (UE), a publié hier les chiffres liés aux demandes d’asile sur l’année 2017. Les 28 États membres ont accordé un statut protecteur à 538 000 demandeurs d’asile, dont un tiers de Syriens (175 800). Le nombre total de statuts accordés est en baisse de 25% par rapport à 2016.

L’Allemagne arrive en tête des demandes positives octroyées. 325 400 personnes ont pu bénéficier du statut de protection dans ce pays, soit 60% de toutes les décisions positives. La France arrive à la deuxième place, loin derrière, avec 40 600 demandes accordées.


Source : Eurostat


 

 

“Le taux de reconnaissance, autrement dit la part des décisions positives dans le nombre total de décisions, s’est établi à 46% pour les décisions de première instance dans l'UE”, explique l’office.

En 2017, l’Albanie était le premier pays représenté chez les candidats à l’asile en France. Pourtant, leur taux de reconnaissance ne dépasse pas 5% au niveau européen, contre 94% pour les citoyens syriens.

Le droit à l’asile est défini par la Convention de Genève de 1951. Il permet d’accorder un statut de protection à une personne “craignant avec raison d'être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social ou de ses opinions politiques”.


Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Destination finale : après la Chine, où finiront nos déchets ?

    Destination finale : après la Chine, où finiront nos déchets ?

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • Alain Damasio :

    Alain Damasio : "Rendre désirable autre chose que le transhumanisme"

    Alain Damasio se pointe à l’Arche de (...)
    >
  • Brigitte Gothière, L214 :

    Brigitte Gothière, L214 : "Il faut refaire le lien entre la viande et les animaux"

    Comment est née l’association ?Comme tous les (...)
    >
  • Un temple de l'économie circulaire va ouvrir ses portes à Paris en 2019

    Un temple de l'économie circulaire va ouvrir ses portes à Paris en 2019

    « C’est un bâtiment-manifeste : on veut montrer (...)
    >
  • Les emballages écolo ou comestibles pourront-ils remplacer le plastique ?

    Les emballages écolo ou comestibles pourront-ils remplacer le plastique ?

    Régulièrement, une start-up annonce avoir mis au (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >