La Réjouisserie : des sextoys en bois garantis sans écharde (ni perturbateurs endocriniens)

La Réjouisserie : des sextoys en bois garantis sans écharde (ni perturbateurs endocriniens)

Lancée en 2016 par le collectif Générations Cobayes, La Réjouisserie est une boutique en ligne qui référence des produits du quotidien sans perturbateurs endocriniens.

Des préservatifs conçus sans produits toxiques, des taies d’oreiller fabriquées en coton 100 % bio et vegan, des déodorants solide au palmarosa : voici entre autre ce qu’on peut trouver sur la Réjouisserie. Cette plateforme qui se définit comme "La boutique qui te veut du bien" est une place de marché en ligne qui propose différentes gammes de produits du quotidien - linge de lit, vêtements, produits de beauté et d’entretien - qui ont pour point commun d’être sains, écologiques et sans perturbateurs endocriniens.

Un perturbateur endocrinien est une molécule de synthèse ou naturelle extérieure au corps qui peut interférer avec le système hormonal, en imitant une hormone ou bloquant l’action de celle-ci. "Sur le long terme, les perturbateurs endocriniens sont notamment suspectés de jouer un rôle dans l’apparition des cancers hormonaux-dépendants (sein, prostate, ovaires, testicules...), les malformations, l’infertilité ou encore l’obésité", explique La Réjouisserie.

On trouve des perturbateurs endocriniens dans l’alimentation, les cosmétiques, les jouets, les emballages, les vêtements, bref : un peu partout. Et c’est justement ce à quoi s’attaque la plateforme.

Derrière cette initiative, on trouve le mouvement Générations Cobayes qui sensibilise depuis 2009 aux problématiques de santé-environnement tout en proposant et soutenant des solutions de consommation responsable.

Dans la continuité de ses actions de sensibilisation menées principalement auprès des jeunes, Génération Cobaye s’est appuyé sur un collectif d’entrepreneurs indépendants afin de proposer des alternatives de consommation. Comme ces produits ne sont pas (encore) accessibles en grandes surfaces et que de nombreuses personnes demandent où les trouver, l'association a réuni ses trouvailles sur une boutique en ligne. "La Réjouisserie est la suite logique d'une démarche : centraliser l’offre éthique de ces entrepreneurs pour la rendre accessible au plus grand nombre", précise Emma Luche, directrice de la plateforme lancée en 2016.

 

Communication décomplexée, axée sur l’humour

 

Pour toucher sa cible, principalement les jeunes âgés de 18 à 35 ans, Générations Cobayes a misé sur un ton "drôle, décomplexé et non anxiogène" avec pour philosophie de "se faire du bien sans se faire de mal".

 

"On communique de façon décomplexée à travers le sexe pour accrocher la cible et pour arriver à changer les pratiques de consommation", poursuit Emma Luche. Pas étonnant donc de trouver sur La Réjouisserie des préservatifs vegans - produit le plus vendu par la boutique en ligne - ou encore des sextoys en bois de merisiers… fabriqués en France bien-sûr !

 

Tous les achats effectués sur le site contribuent au financement des actions de prévention de Générations Cobayes auprès de milliers jeunes pour changer les habitudes de consommation et continuer à "se faire du bien sans se faire de mal".


 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Destination finale : après la Chine, où finiront nos déchets ?

    Destination finale : après la Chine, où finiront nos déchets ?

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • Alain Damasio :

    Alain Damasio : "Rendre désirable autre chose que le transhumanisme"

    Alain Damasio se pointe à l’Arche de (...)
    >
  • Brigitte Gothière, L214 :

    Brigitte Gothière, L214 : "Il faut refaire le lien entre la viande et les animaux"

    Comment est née l’association ?Comme tous les (...)
    >
  • Un temple de l'économie circulaire va ouvrir ses portes à Paris en 2019

    Un temple de l'économie circulaire va ouvrir ses portes à Paris en 2019

    « C’est un bâtiment-manifeste : on veut montrer (...)
    >
  • Les emballages écolo ou comestibles pourront-ils remplacer le plastique ?

    Les emballages écolo ou comestibles pourront-ils remplacer le plastique ?

    Régulièrement, une start-up annonce avoir mis au (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >