Près de six français sur dix sont prêts à payer plus cher pour des produits éthiques

Près de six français sur dix sont prêts à payer plus cher pour des produits éthiques

Les Français seraient prêts à consommer de façon plus responsable. C'est ce qu'il ressort d'une étude menée par Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem. Les enseignes spécialisées dans le bio et le commerce équitable ainsi que les commerces indépendants sont les plus plébiscités.

Les Français consomment-ils de manière responsable? Un millier de personnes ont répondu à une étude Harris Interactive pour l’Observatoire Cetelem publiée aujourd’hui, quelques jours après une autre étude sur révélant le taux de pesticides présents dans les espèces de fruits et légumes que nous consommons.

Près de huit sur dix (78%) ont le sentiment de consommer de manière responsable : 45% se se disent attentifs au “caractère respectueux de la santé du produit” (produits sans substances réputées dangereuses, sans pesticides, respectant les normes d’hygiènes), 30% à l’impact économique du produit et 28% aux informations sur la durée de vie de celui-ci.

Un sentiment qui doit néanmoins être relativisé. Seulement deux Français sur dix sélectionnent “les marques et enseignes dans lesquelles” en fonction de leur aspect “responsable”. Pour une personne interrogée sur deux, cette manière de se procurer des produits est seulement un objectif. Près d’un sur quatre (24%) le font quand “l’occasion se présente” et 5% ne se posent aucune question sur le caractère éthique des produits.
 

L’alimentaire, secteur en vogue


Un des freins au développement de ce mode de consommation serait-il le prix à l’achat? 85% des personnes interrogées estiment que les produits responsables coûtent plus chers que les autres produits ; mais 59% d’entre elles pensent “qu’il est facile de consommer de manière responsable” et 41% jugent que “les enseignes proposent suffisamment de produits responsables”. Près de six sur dix (58%) sont prêtes à payer plus cher un produit qui a été fabriqué de “manière responsable”.

Quels sont les secteurs qui proposent les plus grandes gammes de produits dits “responsables” ? L’alimentaire (78%) ainsi que les cosmétiques (46%) sont les deux secteurs qui se distinguent le plus auprès des sondés. Les vêtements (33%), l’ameublement (30%), l’automobile (25%) et les produits technologiques (22%) sont à la traîne dans ce domaine d’après les personnes interrogées.
 

Les acteurs de la vie publique, promoteurs ce mode de consommation


Du côté des enseignes, celles spécialisées dans le bio et le commerce équitable sont celles qui gagnent le plus la confiance des personnes interrogées quant à leur capacité à proposer des produits éthiques (80%) ; les commerces indépendants arrivent juste derrière (76%). Les grands perdants de cette étude sont les grandes surfaces (48%), les commerçants en ligne (36%) ainsi que les enseignes de hard discount (31%).

Selon les personnes interrogées, “tous les acteurs de la vie publique ont un rôle à jouer pour promouvoir le développement de comportements responsables”. 92% d’entre elles pensent que ce sont les consommateurs eux-mêmes qui peuvent assumer cette fonction. Les pouvoirs publics au niveau local (83%), les enseignes de grande distribution (82%) et les pouvoirs publics au niveau national (81%) viennent ensuite. “Les Français qui déclarent consommer de manière responsable ont davantage le sentiment que la consommation responsable est l’affaire de tous”, précisent les rapporteurs.

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Le

    Le "zéro déchet" est-il un projet radical ?

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • "Mad Jacques" : la France de l'auto-stop a fait son festival dans la Creuse

    “Par contre je vous préviens : j’ai encore 500 (...)
    >
  • Crok'Papilles : quel modèle pour relever le défi du circuit court en zone rurale ?

    Crok'Papilles : quel modèle pour relever le défi du circuit court en zone rurale ?

    Christophe Mardi, un passionné de bonne bouffe vivant (...)
    >
  •  La finance solidaire bat un nouveau record en 2017

    La finance solidaire bat un nouveau record en 2017

    L’encours de l’épargne solidaire a atteint un (...)
    >
  • Un documentaire pour mettre des mots sur les maux des médias

    Un documentaire pour mettre des mots sur les maux des médias

    Il y a deux ans, Laurent Beccaria et Patrick de (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • Autisme: une école pour tous, vite !

    Autisme: une école pour tous, vite !

    "Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés." En (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >