Générations Y et Z : la montée des jobs

Générations Y et Z : la montée des jobs "en quête de sens"

Les nouvelles générations recherchent de plus en plus de sens et d'utilité dans leur job, et ça tombe bien car les jobs évoluent. Le 10 février 2018, le salon de recrutement Startup Career Day accueillera un espace dédiée aux Startups de l'innovation sociale et environnementale, en partenariat avec ChangeNOW, le sommet international du Positive Impact.

En 2017, lors du Startup Career Day, l'un des plus grands salons de recrutement de France dédié aux startups, une question a été posée aux 1700 candidats inscrits: “Quelles entreprises souhaiteriez-vous rencontrer en priorité?” Le résultat a été assez inattendu : alors que le salon était orienté startups digitales et technologiques, un quart des candidats plébiscitait en priorité les entreprises du Positive Impact. Plus surprenant encore, nous avons vu apparaître dans le TOP 5 des entreprises les plus demandées (sur les 50 présentes), ChangeNOW, le sommet international du Positive Impact, startup qui n’avait alors que quelques semaines d’existence, juste derrière des marques telles que Deezer, Dailymotion, LaFourchette et Evaneos.

Wall Street, Silicon Valley… et après ?


Quelque chose est en train de changer. Les générations Y et Z sont en pleine mue, faisant ressortir encore davantage la quête de sens qui les caractérise tant. S’ils aspirent à vivre une vie différente, faite d’une succession d’expériences enrichissantes, s’affranchissant des schémas RH classiques, ils ont aussi les pieds sur terre… une terre qu’ils doivent réussir à préserver, et pour laquelle ils engagent de plus en plus leur carrière. Dans les années 2000 les jeunes diplômés rêvaient de faire carrière en banque, rejoignant Wall Street ou la City. Dans les années 2010, l’entrepreneuriat et les startups sont devenus le nouveau graal. Rejoindre les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ou l’équipe d’une jeune entreprise à fort potentiel constitue, encore aujourd’hui, les postes les plus convoités.

Mais sans attendre 2020, une nouvelle tendance se dessine déjà: l’innovation environnementale et sociale. Ce secteur en plein essor, appelé “Positive Impact” dans les pays anglo-saxons, qui englobe l’ESS tout en allant au-délà, attire de plus en plus de talents en quête de sens, souvent expérimentés, prêts à mettre leurs compétences au service des grands enjeux environnementaux et sociaux: réchauffement climatique, nettoyage des océans, éducation, intégration sociale, etc.
 

Quête de sens et impact positif

 

Un an a passé depuis le dernier Startup Career Day. Le Positive Impact a pris de l’ampleur et fait des émules : les grandes écoles et les MBA veulent former les “changemakers” de demain; le One Planet Summit, qui a rassemblé plus de 50 chefs d’État à Paris, en décembre dernier pour les deux ans de la signature des Accords de Paris, a rappelé la priorité d’orienter le secteur économique vers la création d’un monde plus durable, seul moyen d'enrayer le réchauffement climatique. De quoi multiplier les opportunités et susciter les vocations.

Désormais, les startups sociales ou environnementales ont le vent en poupe, avec des ambitions de croissance similaires à celles des autres startups. Cela passe notamment par une nécessité d’expansion commerciale et d’internationalisation pour accroître à la fois leur pérennité financière et leur impact.

Le recrutement est un enjeu clé pour ces startups, qui souhaitent s’entourer de profils diplômés et expérimentés, et qui ne disposent pourtant pas des mêmes ressources que les entreprises établies. Il semblait alors logique et important d’aider ces startups à trouver leurs talents, de manière efficiente.

C’est ainsi qu’est née l’idée pour ChangeNOW de développer tout un volet dédié au Positive Impact au sein du Startup Career Day, le 10 février prochain, événement dont Socialter est partenaire (plus de 500 postes à pourvoir, 60 startups à rencontrer).

Les jobs alliant carrière et « quête de sens » ne sont plus l’apanage des idéalistes, mais une réelle et grande opportunité pour les générations Y et Z. Une opportunité qu’ils ont bien l’intention de saisir : cette année, ce sont plus de 80% des candidats inscrits au Startup Career Day qui sont intéressés pour rencontrer des startups du Positive Impact! Une tendance porteuse d’espoir, qu’il convient d’encourager, et dont dépend tout simplement…. notre avenir.

Santiago Lefebvre, Founder & CEO de ChangeNOW

Rose-May Lucotte, Co-founder de ChangeNOW et Startup Career Day

NDLR : pour ceux qui souhaitent aller au Startup Career Day : Inscription pour la job fair ici !
Le 10 février 2018, de 14h à 18h, à l’Atelier Richelieu à Paris. 60 startups sont attendues et plus de 500 postes seront à pourvoir. Inscription candidat gratuite ici avec le code SOCIALTER.



Le Startup Career Day est la job fair dédiée aux startups. Tenue annuellement à Paris, 60 startups sont attendues et plus de 500 postes seront à pourvoir.


ChangeNOW est le sommet international rassemblant les entrepreneurs et entreprises engagées pour améliorer le monde : nettoyage des océans, lutte contre le réchauffement climatique, éducation, etc. La première édition, qui a eu lieu en septembre 2017 à Station F, le plus grand campus de startups du monde, a rassemblé plus de 2000 personnes, 200 projets et speakers, 180 investisseurs, issus de 47 nationalités. Notre mission ? Booster les solutions en leur faisant rencontrer investisseurs, média et partenaires corporate, et les faire rayonner auprès du grand public afin d’inspirer la nouvelle génération d'entrepreneurs.

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Décroissance aéronautique : ne pas céder aux sirènes de l'éco-kérosène

    Décroissance aéronautique : ne pas céder aux sirènes de l'éco-kérosène

    Ces dernières semaines se déverse une pluie de  (...)
    >
  • « Clowns », « Khmers verts »... Manuel de décryptage du discours anti-écolo

    « Clowns », « Khmers verts »... Manuel de décryptage du discours anti-écolo

    1/ L’ARGUMENT « POINT GODWIN » : (...)
    >
  • Municipales : le grand verdissement

    Municipales : le grand verdissement

    Les étoiles de l’écologie se seraient-elles (...)
    >
  • Convention citoyenne pour le climat : la démocratie participative vue de l'intérieur

    Convention citoyenne pour le climat : la démocratie participative vue de l'intérieur

    Un article à retrouver sur The Conversation.Les travaux de (...)
    >
  • « Le recyclage n'est pas seulement insuffisant, il peut être contre-productif »

    « Le recyclage n'est pas seulement insuffisant, il peut être contre-productif »

    Comment en êtes-vous venue à écrire ce livre (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Libérons l'entreprise du dogme de la

    Libérons l'entreprise du dogme de la "corporate gouvernance"

    Deux mouvements de fond sont à l’œuvre pour (...)
    >
  • Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Low-tech : avouons que le terme n’est pas, de prime abord, (...)
    >
  • Pour en finir avec l'impuissance, développons ensemble une fabrique des transitions territoriales

    Pour en finir avec l'impuissance, développons ensemble une fabrique des transitions territoriales

    Le Covid-19 sonne le glas du modèle actuel de globalisation (...)
    >
  • Rien ne motive le confinement de la nature : pour une réouverture des espaces verts en ville

    Rien ne motive le confinement de la nature : pour une réouverture des espaces verts en ville

    Le confinement des parcs, squares, jardins, espaces verts et (...)
    >
  • Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Un article à retrouver sur The Conversation Le monde est (...)
    >