Les Grands Voisins : revivez cette utopie concrète en 5 dates

Les Grands Voisins : revivez cette utopie concrète en 5 dates

Une page se tourne pour les Grands Voisins ce vendredi 22 décembre. Retour en cinq dates sur cette aventure qui a fait de l'ancien site de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul une petite utopie en plein coeur de Paris.

Septembre 2011 : premier centre d’hébergement d’urgence


L'
association Aurore, une des plus importantes de France dans l’aide pour l'hébergement d’urgence, investit le bâtiment Pierre Petit de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul dans le 14ème arrondissement de Paris. De 1930 à 2011, cet établissement a été une des plus grandes maternités de la capitale. Mais la restructuration des services de maternité et de pédiatrie ont été transférés vers les hôpitaux Necker et Cochin, laissant inoccupés 3,5 hectares de bâtiments et d'espaces extérieurs. "Le centre d’hébergement est arrivé tout de suite après la fermeture des premiers services de l’hôpital, dont le personnel a déménagé petit à petit", témoigne Florie Gaillard, chargée de communication pour Aurore. "D’autres bâtiments, abandonnés depuis plusieurs mois, ont été victimes d’infiltration d’eau notamment et se sont dégradés rapidement. Des remises aux normes techniques ont été effectuées quand l’association Aurore est arrivée. Mais certains, comme le bâtiment Lelong, n'ont pas été restaurés", poursuit-elle. Les associations souhaitent néanmoins aller plus loin que le simple centre d’hébergement.

 

23 octobre 2015 : ouverture des “Grands Voisins” au public


Entre 2011 et 2015, deux autres associations travaillent avec Aurore: Yes We Camp, chargée notamment de la programmation culturelle et de l'aménagement de l'espace extérieur ; et Plateau Urbain, spécialiste de la réhabilitation de lieux vacants qui a épaulé Aurore pour la gestion technique du site. La seconde avait déjà travaillé avec Aurore, "sur un projet dans le 8ème arrondissement, l’Archipel, qui est fermé depuis. Il y avait eu une première expérience de cohabitation d’activités entre centres d’hébergements et différentes structures de travail, raconte Florie Gaillard. Aurore leur a fait confiance pour le choix et l’installation des structures". La mairie du 14ème arrondissement, qui voulait rouvrir le site de l’hôpital pour les habitants, a alors contacté Yes We Camp pour aménager le lieu au public. Au programme: "l’ouverture du restaurant, le camping, la programmation culturelle et artistique". Le grand public peut découvrir le lieu le 23 octobre 2015. Finie l’étiquette centre d’hébergement: dorénavant, "les Grands Voisins sont un lieu d'accueil, de vivre-ensemble et de partage". Entre ateliers créatifs, concerts, galerie d’arts et boutiques, l’hôpital a fait peau neuve et s’est mué en lieu propice à la convivialité.

 

22 décembre 2017: fin de la première phase du projet


"L’objectif des Grands Voisins est de baisser les barrières qui existent dans la société, de gommer les catégories entre les différents publics", explique Florie Gaillard. Après deux ans d’existence, les Grands Voisins doivent se transformer à nouveau et fermeront plusieurs semaines au début de l’année 2018 pour réaménager le site. Deux des cinqs services d’hébergement seront transférés en Île-de-France. Le restaurant ainsi que les espaces consacrés aux différentes activités seront reconfigurés. En cause? La réduction de l’espace dédié aux Grands Voisins, qui va passer de trois hectares et demi à moins d’un hectare pour permettre le début des travaux du futur éco-quartier.


Quel bilan pour cette première phase? "Positif, confirme la responsable de communication d’Aurore. Nous avons expérimenté beaucoup de choses en terme de travail social ou d’insertion professionnelle". Depuis l’ouverture du premier centre d’hébergement d’urgence, plus de 600 personnes ont été logées en centre d'hébergement, 2.000 personnes ont travaillé sur le site les Grands Voisins et chaque jour, jusqu’à 1.000 visiteurs ont franchi la porte de l’ancien hôpital.


1er février 2018: réouverture partielle au public

 

La réouverture des Grands Voisins se fera officiellement le 30 mars 2018, mais le lieu sera accessible dès le 1er février. Quels changements pour cette “saison 2”? Suite à un appel à candidatures lancé en octobre dernier, 80 dossiers d’associations, d’artisans et d’entreprises ont été retenus pour participer à la seconde phase. Presque la moitié (45%) vont s’y installer pour la première fois. Le restaurant La Lingerie et les espaces extérieurs seront reconfigurés et rouvriront d’ici le mois d’avril 2018 afin de mieux accueillir le public. “Nous allons essayer de nous ouvrir davantage sur les entourages et sur la ville pour préfigurer le futur écoquartier”, précise Florie Gaillard.

 

2020: la fin du projet

 

Les Grands Voisins devaient être et restent un projet “éphémère”. Année de mort programmée : 2020. Et après? “Chacun repartira vers ses activités. Certaines structures vont partir vers d’autres installations temporaires, retourner dans leurs locaux d’origine ou se rassembler dans de nouveaux espaces. Les centres d’hébergement vont aller vers d’autres lieux et les coordinateurs des Grands Voisins travailleront sur d’autres projets”, détaille Florie Gaillard. Le quartier lui, sera complètement réhabilité. Objectif: concilier mixité sociale et faible impact environnemental grâce notamment au recyclage des déchets et aux performances énergétiques des bâtiments. Pour cela, l’ancien hôpital accueillera logements sociaux et privés, commerces mais aussi 4.800 mètres carrés d’espaces verts.


Photo: @Lisa George (Yes We Camp)

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Un nouveau bastion de la culture et du développement durable au Fort d'Aubervilliers

    Un nouveau bastion de la culture et du développement durable au Fort d'Aubervilliers

    On ne tombe pas sur Fort Recup par hasard. Pour y parvenir, il (...)
    >
  • La Cité Fertile à Pantin, une nouvelle friche écolo et culturelle aux portes de Paris

    La Cité Fertile à Pantin, une nouvelle friche écolo et culturelle aux portes de Paris

    Terrain de pétanque, cabane à méditer, (...)
    >
  • Rana Plaza, Dieselgate : les scandales sont-ils vraiment nuisibles aux multinationales ?

    Rana Plaza, Dieselgate : les scandales sont-ils vraiment nuisibles aux multinationales ?

    Cet article a été initialement publié (...)
    >
  • La plus grande ferme aquaponique urbaine de France a ouvert à Aubervilliers

    La plus grande ferme aquaponique urbaine de France a ouvert à Aubervilliers

    Des fruits, des légumes, des fleurs et des aromates (...)
    >
  • Qu'aurait pensé Platon de Kylian Mbappé ?

    Qu'aurait pensé Platon de Kylian Mbappé ?

    Nul ne l’ignore, l’Équipe de France a (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >
  • Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    [Contenu sponsorisé]La majorité des moments forts et (...)
    >
  • Créons les Apple équitables, Uber coopératifs et autres Amazon solidaires de demain !

    Créons les Apple équitables, Uber coopératifs et autres Amazon solidaires de demain !

    Ces réponses nouvelles sont souvent le fruit d’une (...)
    >