"L'ESS doit poursuivre et accélérer son changement d'échelle"

Début décembre, l'association ESS Forum International organise les Rencontres du Mont-Blanc qui rassemblent depuis douze ans différents acteurs de l'Économie Sociale et Solidaire. L'objectif de l'événement : aider l'ESS à gagner en efficacité et s'internationaliser.

La planète est, plus que jamais peut-être, agitée par des mutations et tensions sociales, géopolitiques, environnementales et économiques croissantes qui appellent à de nouvelles réponses. Aux prises de conscience et actions publiques et citoyennes en faveur d’un développement durable et inclusif répond la poursuite des dégâts civiques, sociaux, climatiques d’un système économique vieillissant, fracturé, mais encore trop prégnant et “dominant”. Plus que jamais, le besoin de nouveaux modèles répondant à ces défis, à l’image de l’ESS, se fait pressant.
 
  

L’ESS apporte des réponses concrètes et calibrées 

 
L'Économie sociale et solidaire, grâce à ses règles démocratiques, équitables, solidaires et à son mode de propriété commun, a fait la démonstration de sa solidité et de sa résilience depuis la crise de 2008. Elle a prouvé sa durabilité en démontrant qu’une autre économie est possible : une économie positive qui ancre, sur les cinq continents, un système cohérent, porteur d’activité et d’emplois, adapté aux territoires et aux réalités socio-économiques locales. Fondée sur des valeurs humanistes et sur la capacité d’initiative de la société civile, l’ESS apporte des réponses concrètes et calibrées en fonction des besoins et des attentes.


Et la France est en pointe de ce phénomène. L’économie sociale et solidaire – qui réunit coopératives, mutuelles, associations, fondations et entreprises sociales – emploie plus de 2 millions de personnes dans l’Hexagone (soit 13% des emplois) et représente 10% du produit intérieur brut. Demain, ce ne sont pas moins de 600.000 recrutements dans le secteur qui sont attendus !
 
  

L’ESS du futur répond ainsi à la révolution numérique en portant des outils d’action innovants

 
L’ESS met en mouvement des forces plurielles : des acteurs traditionnels de l’ESS aux jeunes start-upers qui créent des activités dans le domaine du digital ou des communs du type logiciels libres, brevets libres, semences libres…. L’ESS du futur répond ainsi à la révolution numérique en portant des outils d’action innovants. Mais pour réussir, elle devra renforcer les outils de son propre développement en matière de financement comme de communication, en affirmant notamment une approche partenariale : entre acteurs de l’ESS, avec les collectivités publiques, d’autres secteurs économiques ou encore le monde de la recherche. L’ESS doit enfin poursuivre et accélérer son changement d’échelle et son internationalisation, non pas pour imiter le vieux modèle, mais pour accentuer la naissance ou le renforcement de nouveaux modes de développement en phase avec les objectifs de développement durable. Représentants politiques, institutions internationales, grands dirigeants de l’ESS, porteurs de projet, chercheurs: tous les acteurs sont concernés par ces enjeux auxquels seule l’intelligence collective peut apporter des réponses novatrices et inclusives.

 

C’est la dynamique qu’entend impulser l’association ESS Forum International avec l’organisation des Rencontres du Mont-Blanc. Les 6, 7 et 8 décembre prochain, à Archamps, séances plénières, regards croisés et ateliers participatifs se succèderont sur le thème “ESS : l’efficacité nouvelle” pour co-construire l’ESS de demain. Mettant à l’honneur les solutions et innovations de l’ESS des 5 continents, les Rencontres du Mont-Blanc ouvriront également les portes de la Project Place, un espace inspirant dédié à la mise en relation, à la structuration et au développement de projets ouvert à toutes et à tous.
 
 


Praticien du monde mutualiste, Thierry Jeantet, a occupé le poste de Directeur Général d’Euresa (Groupement d’Intérêt Économique rassemblant 14 mutuelles et coopératives d’assurance européennes), après avoir exercé des fonctions dans le secteur coopératif bancaire et contribué précédemment à la création d'une délégation interministérielle à l'Économie Sociale. Militant, il contribue à l'activité de différentes fondations et associations.



Passionnée par les enjeux du 21ème siècle, économiques, sociaux, environnementaux comme de gouvernance, Anne-France Piteau dispose d’une expertise en managements de projets transverses à l’international. Développement durable et partenariats sont au cœur de ses engagements. Elle a ainsi exercé, avant de prendre la direction d’ESS Forum International, au sein du ministère des Affaires étrangères, du groupe BPCE et du PNUD.

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Le Baba : deux Françaises, sept chefs immigrés et un resto de rue

    Le Baba : deux Françaises, sept chefs immigrés et un resto de rue

    “Les food market sont les seuls endroits où les gens (...)
    >
  • Selon l'économiste Gaël Giraud, il y assez d'argent pour financer la transition

    Selon l'économiste Gaël Giraud, il y assez d'argent pour financer la transition

    Désinvestissement des énergies fossiles, (...)
    >
  • TEDx se met au participatif pour débattre de l'égalité entre hommes et femmes

    TEDx se met au participatif pour débattre de l'égalité entre hommes et femmes

    Comment faire évoluer le célèbre format (...)
    >
  • Avec Latitudes, des étudiants explorent la technologie pour le bien commun

    Avec Latitudes, des étudiants explorent la technologie pour le bien commun

    La définition du Tech for Good selon Augustin Courtier, (...)
    >
  • Déchets électroniques : nouveau record mondial pour l'année passée

    Déchets électroniques : nouveau record mondial pour l'année passée

    Plus de 44 millions de tonnes: c’est le poids record de (...)
    >

TOP 5 contribution

  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • Autisme: une école pour tous, vite !

    Autisme: une école pour tous, vite !

    "Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés." En (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >