Roubaix donne rendez-vous aux entrepreneurs sociaux ce week-end

Roubaix donne rendez-vous aux entrepreneurs sociaux ce week-end

Un collectif de bénévoles organise le Startup Weekend Roubaix, du 13 au 15 octobre. Les 80 participants, venus de tous horizons, s?empareront de l?Hôtel de ville, qui deviendra un ?incubateur? de start-up sociales. Socialter est partenaire de cette deuxième édition.

Autrement appelée le “petit Berlin” (Arielle Levy, Plateau Fertile), Roubaix innove à tous les niveaux : appel à projet “co-créons la ville de demain”, mouvement zéro déchet, futur cluster de l’économie circulaire (couvent des Clarisses), réhabilitation de friches pour la création (La Plaine Images, La Condition Publique, Plateau Fertile), pôle d’excellence textile, école du numérique Simplon.co et école de la 2è Chance… Sans oublier Start-up de territoire Lille qui a rassemblé 500 personnes au vélodrome de Roubaix en juin dernier. Ici, tout devient possible.

Depuis la première édition du Startup Week-end Roubaix en mars 2016 deux projets ont poursuivi leur chemin: L’Engagement Simone organise des missions de mécénat de compétences entre les salariés d’entreprises et les associations locales, et a pris ses quartiers à La Maison d’Alfred de Roubaix; Apothicream est en création pour élaborer des cosmétiques naturels avec un packaging consigné. D’autres idées avaient mobilisé: covoiturage pour faire ses courses, ruches urbaines, livraison de lunch box cuisinées par des personnes âgées…

C’est sous le signe de l’innovation sociale que cette nouvelle édition sera placée. Elle compte bien dépasser le cadre des “start-up”: ce qui importe est la réponse nouvelle, plus efficace et durable, aux enjeux sociaux et environnementaux, grâce à un service, un produit, un usage, ou encore une forme d’organisation des activités. L’innovation sociale suppose aussi l’implication des futurs utilisateurs, en premier lieu desquels, les Roubaisiens qui pourront être sollicités au pied de l’Hôtel de ville. Les participants pourront aussi compter sur un panel de coachs pluridisciplinaires –designers, entrepreneurs, avocats, financiers, développeurs, etc.– qui leur apporteront soutien et conseils, tout en transmettant leur passion d’entreprendre.

Les prix et dotations (accompagnement/mentoring et formation, programme de pré-incubation, espaces de travail en coworking et en fablab...) seront décernés par un jury d’experts reconnus de l’entrepreneuriat et de l’innovation sociale, présidé par Christophe Itier, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale. Grâce à la mobilisation de la Région Hauts-de-France (via le dispositif INS’pir), de la ville et de nos partenaires et soutiens, nous accompagnerons les projets émergents au-delà du Startup Weekend : deux soirées de rebonds, après 1 et 4 mois, permettront de suivre les projets et de répondre à leurs enjeux de développement.

 

 


L’équipe d’organisation est composée d’anciens participants/organisateurs de Startup Weekend, et de personnes impliquées dans les démarches d’innovation sociale : Barthélémy Marsac, Benoît Guyot, Bertrand Dupont, Claire Guillaud, Gautier Castelain, Marguerite Pluvinet, Philippe-Alexandre Vanhoye, et quelques autres...

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • « Le recyclage n'est pas seulement insuffisant, il peut être contre-productif »

    « Le recyclage n'est pas seulement insuffisant, il peut être contre-productif »

    Comment en êtes-vous venue à écrire ce livre (...)
    >
  • Trains de nuit : à quand le réveil ?

    Trains de nuit : à quand le réveil ?

    Le soleil s’efface doucement derrière les contreforts (...)
    >
  • Le numéro 41 de Socialter sort en kiosques le 5 août ! Sommaire

    Le numéro 41 de Socialter sort en kiosques le 5 août ! Sommaire

    Qu'est-ce qu'on attend pour effacer la dette ? DOSSIER   (...)
    >
  • Bernard Stiegler: « Dans l'Anthropocène, la vie de l'esprit doit ressusciter »

    Bernard Stiegler: « Dans l'Anthropocène, la vie de l'esprit doit ressusciter »

    Qu’attendez-vous de cette campagne présidentielle ? (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Low-tech : avouons que le terme n’est pas, de prime abord, (...)
    >
  • Rien ne motive le confinement de la nature : pour une réouverture des espaces verts en ville

    Rien ne motive le confinement de la nature : pour une réouverture des espaces verts en ville

    Le confinement des parcs, squares, jardins, espaces verts et (...)
    >
  • Pour en finir avec l'impuissance, développons ensemble une fabrique des transitions territoriales

    Pour en finir avec l'impuissance, développons ensemble une fabrique des transitions territoriales

    Le Covid-19 sonne le glas du modèle actuel de globalisation (...)
    >
  • Alain Damasio : coronavigation en air trouble

    Alain Damasio : coronavigation en air trouble

    Je l’ai souvent dit : je ne suis ni philosophe ni (...)
    >
  • Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Un article à retrouver sur The Conversation Le monde est (...)
    >