GoFundMe et l'Accélérateur de la Mobilisation lancent un défi crowdfunding pour les projets solidaires

GoFundMe et l'Accélérateur de la Mobilisation lancent un défi crowdfunding pour les projets solidaires

L'Accélérateur de la Mobilisation et GoFundMe, la plateforme de financement participatif américaine, lancent un grand défi crowdfunding: Bougez la France. Les 6 projets lauréats seront accompagnés dans le lancement de leurs campagnes de financement participatif par des professionnels avant d'être crédités de 1000 euros sur la plateforme.

Le financement participatif: un jeu d’enfants?


Lancer sa campagne de financement participatif amène de nombreuses questions: comment présenter son projet de façon efficace? Comment faire vivre sa communauté? Quel genre de contreparties? Comment faire une vidéo qui véhicule efficacement l’importance du projet? Une campagne doit donc être bien préparée, présentée et partagée. En effet approximativement la moitié de campagnes de financement participatif n’arrivent pas à atteindre leur objectif. En novembre 2015, Silvio Lorusso a même créé le site Kickended qui recense les projets qui n’ont même pas reçu 1euro sur Kickstarter, le cimetière de ces campagnes pourtant chronophages pour beaucoup d’associations et de particuliers.

 

 

Une campagne de levée de fonds clés en mains


Bougez La France se propose donc comme un concours qui permettra aux lauréats d’aborder la campagne de financement participatif sereinement. Jusqu’au 15 octobre, chaque candidat est invité à présenter son idée innovante au travers d’un formulaire d’inscription en ligne de 9 questions simples accompagnés d’exemples de bonnes pratiques. 15 lauréats seront ensuite sélectionnés sur dossier pour présenter leur projet devant un jury de professionnel du monde associatif. Les 7 projets lauréats bénéficieront d’un week-end de formation organisé par l'Accélérateur de la Mobilisation qui vise à former les porteurs de projet sur la création et la mobilisation d’une communauté, la visibilité sur les réseaux sociaux et l’obtention de retombées presse. A la fin de ce bootcamp du 24 au 26 novembre, chaque lauréat pourra lancer sa campagne de crowdfunding avec 1 000€ déjà crédités par GoFundMe. Parmi ces lauréats, 2 recevront l’aide de professionnels dans la production de leur vidéo de campagne. Socialter propose également un prix coup de coeur qui sera sélectionné par la rédaction: le lauréat bénéficiera d’une couverture éditoriale pendant sa campagne.

 

Une initiative de l'Accélérateur de la Mobilisation et GoFundMe

 

La première édition de ce défi crowdfunding est organisé par deux spécialistes dans leur domaine. GoFundMe, la plus grande plateforme de collecte solidaire avec une communauté de plus de 40 millions de donateurs dans 150 pays. Avec 2 millions de campagnes créées depuis sa création en 2010, la plateforme se lance cette année en France avec déjà 50 000 donateurs qui ont donné autour d’un million d’euros GoFundMe est la plus grande plateforme de collecte solidaire au monde. L'Accélérateur de la mobilisation est une association loi 1901 qui soutient les citoyens, associations et entreprises sociales dans leur apprentissage de la mobilisation de masse pour décupler leurs impacts. Forts de leurs expériences après de 350 activistes dont Greenpeace, voxe.org ou encore Alternatiba et bénévoles formés

 

Vous avez un projet innovant pour bouger la France: postulez au défi crowdfunding sur le site Bougezlafrance.fr jusqu’au 15 octobre.

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Soutien de l'économie face au Covid19 : tout faire pour que rien ne change ?

    Soutien de l'économie face au Covid19 : tout faire pour que rien ne change ?

    Un article à retrouver sur economie.org :Cette (...)
    >
  • Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Zoonoses : que nous apprend le Covid-19 sur l'état de la biodiversité ?

    Un article à retrouver sur The Conversation Le monde est (...)
    >
  • COVID-19 : pourquoi la réaction du gouvernement français menace la démocratie

    COVID-19 : pourquoi la réaction du gouvernement français menace la démocratie

    « Au printemps de 1832, quoique depuis trois mois le (...)
    >
  • Face à la pandémie, retournons la

    Face à la pandémie, retournons la "stratégie du choc" en déferlante de solidarité !

    Depuis une semaine la France est entrée dans une nouvelle (...)
    >
  • Face aux plateformes : créons des services collaboratifs publics à périmètre européen !

    Face aux plateformes : créons des services collaboratifs publics à périmètre européen !

    La justice a fait sa part du chemin : l'arrêt récent (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Low-tech : avouons que le terme n’est pas, de prime abord, (...)
    >
  • Comment nous pouvons court-circuiter Uber, Deliveroo et Blablacar

    Comment nous pouvons court-circuiter Uber, Deliveroo et Blablacar

    À l’heure où les enjeux de mobilités sont (...)
    >
  • Monnaies locales : 10 leviers pour les développer à grande échelle

    Monnaies locales : 10 leviers pour les développer à grande échelle

    Le succès du film « Demain » a (...)
    >
  • Libérons l'entreprise du dogme de la

    Libérons l'entreprise du dogme de la "corporate gouvernance"

    Deux mouvements de fond sont à l’œuvre pour (...)
    >
  • Gentrifiés, domestiqués... Retrouvons l'esprit défricheur des premiers tiers-lieux !

    Gentrifiés, domestiqués... Retrouvons l'esprit défricheur des premiers tiers-lieux !

    Réécouter le podcast "Une friche militaire peut-elle (...)
    >