Elisez l'entreprise la plus innovante et engagée avec l'Award des Socialterriens

Elisez l'entreprise la plus innovante et engagée avec l'Award des Socialterriens

Cette année, Socialter s'associe aux [profit for Non Profit] Awards et propose pour la première fois un Award des Socialterriens. En plus des traditionnels Awards attribués par un jury inné pendant, composé d'experts spécialistes de la finance, de l'entrepreneuriat, des réseaux sociaux et du secteur non-lucratif, l'Award des Socialterriens est un Award du public. Ce prix vise à récompenser des jeunes entreprises françaises innovantes qui ont un impact social et environnemental positif. Cet Award est l'occasion de découvrir des pionniers et de les soutenir.

Pourquoi un Award des Socialterriens?

Depuis son lancement en septembre 2013, Socialter défend une autre vision de l'économie, axée sur le changement. L’objectif de notre média est de repenser les problèmes, provoquer le questionnement, inspirer et susciter le passage à l’action. Il est également d’être le porte-voix d’un écosystème en pleine effervescence et de pionniers d’une nouvelle économie porteuse de sens. La raison d’être de notre média est notre communauté. Avec ce prix, nous souhaitons vous faire élire le projet qui vous semble le plus en accord avec les valeurs socialterriennes et qui mérite d’être mis en avant. L’entreprise lauréate sera reconnue pour son innovation et son engagement sur les questions économiques, sociales et environnementales.




Qui sont les nominés?

Les 7 nominés sont de jeunes entreprises françaises qui apportent de nouvelles solutions à des grands défis comme la consommation d’eau dans le textile, la dispersion de l’information sur le développement durable ou encore le perte de lien social dans les lieux publics. La plus jeune a moins d’un an et l’aînée 10 bougies. Elles sont innovantes de part leur produit (tee-shirts recyclés d’Hopaal ou moteur de recherche collaboratif We4Planet), leurs modèles de gestion (les 175 co-patrons du Social Bar) ou leurs engagements (500 grammes de déchets ramassés par vêtement Leax vendu ou 1% des bénéfices de Switch consacrés à la préservation de l’environnement):

 

  • Hopaal: une marque de vêtements 100% recyclés, à partir de chutes de coton bio et de bouteilles en plastique. Aucune ressource n’est piochée dans les réserves de la planète pour les confectionner. 10% des bénéfices sont reversés à des actions sociales et environnementales positives, concrètes et immédiates comme soutenir un micro-entrepreneur avec Babyloan ou transplanter des coraux avec Coral Garden.

  • Social Barun bar solidaire du 12ème arrondissement de Paris aux 175 co-patrons. 50% des bénéfices sont reversés à des oeuvres caritatives et le Social Bar invente des activités et des jeux pour faciliter les rencontres amicales entre clients du bar et donne le micro à tous les entrepreneurs sociaux afin de défendre leur projet en moins de deux minutes.

  • LEAXune marque de prêt à porter écoresponsable privilégiant les circuits courts. Leur objectif est de minimiser l’impact sur l’environnement de la fabrication de vêtements. Pour cela, ils utilisent des matières naturelles, biologiques et recyclées. Toutes les étapes de fabrication sont entièrement réalisées en France. De plus, pour chaque produit acheté ils sengagent à ramasser 500 grammes de déchets en montagne en partenariat avec l’association Mountain Riders.

  • SWiTCHune agence de communication digitale spécialisée dans le domaine du tourisme et du sport. Membre du “1% pour la planète”, l’agence reverse cette partie de son chiffre d’affaires à des associations dédiées à la préservation des montagnes et des océans. Depuis 8 ans, ils ont soutenu – notamment par ce biais mais aussi par d’autres actions – Mountain Riders, Surfrider Foundation Europe et Protect Our Winters.

  • Panafricades baskets colorées avec une empreinte positive. La fabrication est transparente, le schéma de commerce équitable et la marque soutient des projets d’accès à l’éducation et à la formation professionnelle. Avec le programme Walk for School, pour chaque paire vendue, 10% des bénéfices sont reversés à des associations partenaires en Afrique de l’Ouest.

  • We4Planetmoteur de recherche thématique et collaboratif spécialisé dans le développement durable mais également plateforme d’information et de crowd acting. Le moteur distribue 1% de son chiffre d’affaires pour des plantations d’arbres. Les associations environnementales profitent de campagnes de communication gratuites dans l’écosystème We4Planet.

  • Eleva Capital société de gestion de portefeuilles indépendante spécialisée sur les actions européennes. Répartis entre les bureaux de Londres et Paris, cette équipe se concentre sur le développement d’un acteur de la gestion d’actif performant tout en restant socialement responsable. L’entreprise reverse 9,9% de ses bénéfices à la fondation ELEVA au profit de l’UNICEF.

L’entreprise lauréate sera annoncée au cours de la 8e remise des [profit for Non Profit] Awards, le jeudi 5 octobre, qui aura lieu chez Salesforce France à deux pas de la Tour Eiffel. Cet évènement rassemblera, autour des plus remarquables entreprises altruistes soucieuses de l’intérêt général, les acteurs de la communauté philanthropique des associations et des fondations, en partenariat notamment avec Saint Christophe Assurances, Initiative France, B Corp, Syntec Numérique, etc… La soirée sera animée par Cyrielle Hariel, journaliste-chroniqueuse dans la nouvelle émission Circuits Courts sur Europe 1.
 

Comment voter?

C’est à vous de voter en ligne au lien suivant. Les votes seront comptabilisés jusqu’au 5 octobre à 19h. Les résultats seront ensuite annoncés durant la cérémonie des [profit for Non Profit] Awards et retransmis sur les réseaux sociaux de Socialter.

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Le Baba : deux Françaises, sept chefs immigrés et un resto de rue

    Le Baba : deux Françaises, sept chefs immigrés et un resto de rue

    “Les food market sont les seuls endroits où les gens (...)
    >
  • Selon l'économiste Gaël Giraud, il y assez d'argent pour financer la transition

    Selon l'économiste Gaël Giraud, il y assez d'argent pour financer la transition

    Désinvestissement des énergies fossiles, (...)
    >
  • TEDx se met au participatif pour débattre de l'égalité entre hommes et femmes

    TEDx se met au participatif pour débattre de l'égalité entre hommes et femmes

    Comment faire évoluer le célèbre format (...)
    >
  • Avec Latitudes, des étudiants explorent la technologie pour le bien commun

    Avec Latitudes, des étudiants explorent la technologie pour le bien commun

    La définition du Tech for Good selon Augustin Courtier, (...)
    >
  • Déchets électroniques : nouveau record mondial pour l'année passée

    Déchets électroniques : nouveau record mondial pour l'année passée

    Plus de 44 millions de tonnes: c’est le poids record de (...)
    >

TOP 5 contribution

  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • Autisme: une école pour tous, vite !

    Autisme: une école pour tous, vite !

    "Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés." En (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >