WeNow, le coach qui vous aide à réduire l'empreinte carbone de votre voiture

WeNow, le coach qui vous aide à réduire l'empreinte carbone de votre voiture

Si l'idée de prendre la voiture tous les matins vous fend le coeur, opter pour WeNow est un moindre mal. Avec un boîtier installé dans le véhicule et une application connectée, il est possible de compenser un peu de son empreinte carbone.

On peut être écolo sans avoir à faire deux heures de vélo tous les matins pour aller au travail. WeNow présente une alternative bien plus confortable, pour être “green” tout en restant installé au volant. C’est un petit boîtier pas plus grand que la main qui se pose en 5 minutes à l’intérieur de sa voiture. Connecté à une application mobile, il mesure en temps réel la consommation énergétique du véhicule et la quantité de CO2 émise à chaque trajet.

Le savoir c’est bien. Agir c’est mieux. Alors WeNow va plus loin en proposant aux utilisateurs de financer des projets verts, comme la reforestation des montagnes de Colombie ou l’installation d’un parc éolien en Inde. Selon le nombre de tonnes de dioxyde de carbone produit, l’utilisateur reverse des montants équivalents à l’élimination de cette même quantité de gaz dans l'atmosphère. Si on n’a pas d’autre choix que de prendre sa voiture, on peut donc au moins prendre ses responsabilités et décider de réduire son impact sur le climat.

L’idéal reste de limiter l’usage de la voiture pour ne pas émettre de CO2 du tout, c’est clair. Mais l’automobile représente encore plus de 80% des transports de voyageurs. Face à la pollution qu’elle génère, faut-il croiser les bras et attendre que les technologies permettent des moyens de transport totalement propres ? Ou que les mentalités changent et que tout le monde abandonne sa voiture ? Les cofondateurs de WeNow préfèrent passer à l’action dès maintenant, sur ce qui constitue (encore) notre vie de tous les jours. “Le changement climatique n’est pas une fatalité”, affirment-ils.



Après plus de 10 ans d’expérience chacun respectivement chez Total et Engie, Valérie Mas et Fabien Carimalo ont créé WeNow en novembre 2014 pour “
proposer des solutions simples, concrètes, qui s’intègrent dans le quotidien de chacun”. Une façon de se donner bonne conscience ? Ils se défendent : “Non seulement WeNow aide à agir sur les émissions des véhicules existantes, mais il sensibilise à l’impact de chacun sur le climat.

Véritable coach, l’application fournit aussi de malins conseils qui encouragent l’adoption d’une conduite vertueuse. Les performances de l’automobiliste sont transmises à l’IFP Énergies Nouvelles (IFPEN) dont les algorithmes permettent de définir les points de progrès. C’est même avantageux pour le portefeuille de l’usager, qui fait entre 5 et 15% d’économies sur son budget carburant annuel.

Le 2 février dernier, la start-up innovante a reçu l’Audace Award 2015 de la créativité. Une trentaine d’entreprises se seraient déjà dites intéressées par ce système. À terme, l’équipe de WeNow espère que le boîtier soit intégré à tous les véhicules dès leur conception. Une révolution, pas en marche, mais sur la route…

 

Pour soutenir la campagne de financement de WeNow sur WiSeed : https://www.wiseed.com/fr/startups/wenow

Pour précommander son boîtier : https://www.wenow.com

Suivez toutes les news de l'innovation sociale sur notre page Facebook

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Transition écolo : les étudiants des grandes écoles veulent secouer le CAC40

    Transition écolo : les étudiants des grandes écoles veulent secouer le CAC40

    Il y a un mois, lors de la remise des diplômes de la (...)
    >
  • Pinçon-Charlot : les gilets jaunes, ou la revanche des derniers de cordée

    Pinçon-Charlot : les gilets jaunes, ou la revanche des derniers de cordée

    Cet article a été initialement publié dans le (...)
    >
  • Le N°33 de Socialter sort en kiosque le 8 février ! Sommaire

    Le N°33 de Socialter sort en kiosque le 8 février ! Sommaire

    DOSSIER   Sevrons l'agriculture !   Sortir de (...)
    >
  • Au-delà du concept, le social business prend-il racine en France ?

    Au-delà du concept, le social business prend-il racine en France ?

    Un article en partenariat avec REC Innovation et le Club Social (...)
    >
  • Enzo Lesourt : face à l'anthropocène, le politique doit forger de nouveaux imaginaires

    Enzo Lesourt : face à l'anthropocène, le politique doit forger de nouveaux imaginaires

    Cet article a été initialement publié dans notre (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >
  • La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France est aujourd’hui le pays le plus (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >
  • "Visage du Maroc" : une plateforme pour mettre en avant les entrepreneuses marocaines

    Le thème des femmes entrepreneurs est un sujet de plus en plus (...)
    >