Contre la malbouffe, des distributeurs de salades et smoothies

Contre la malbouffe, des distributeurs de salades et smoothies

Il sera bientôt possible d'atteindre l'objectif des cinq fruits et légumes par jour ! Romain Vinson et Alexandre Cohen vont révolutionner l'heure du casse-croûte avec des distributeurs de salades bio.

On a tous connu ce moment où affamé/e, seul un distributeur rempli de Twix trop durs et de chips trop salées se présentait à l’horizon. Pas le choix. Ce sera malbouffe ou rien.

Avec Quartier Frais, deux étudiants de l’ESCE (École supérieure du commerce extérieur) veulent réinventer le snacking. Manger “vite et sainement” leur paraît une évidence. Alors Romain Vinson et Alexandre Cohen ont conçu la première boutique automatique uniquement à base de salades fraîches.

Offrez-vous une ambiance nordique (roquette, crevettes, avocats, saumon) ou un instant détox (mâche, tomates, kiwi, concombres). Complétez votre menu par un dessert “mûres fraîches et yoghourt bio”, ou un smoothie désaltérant. En quelques secondes via un écran tactile, vous voilà servis. Pour pas plus d’une douzaine d’euros maximum, un repas sain, préparé avec amour le matin même, composé de produits de qualité achetés au marché.

Engagés, les jeunes entrepreneurs veulent non seulement privilégier l’agriculture biologique et aider les producteurs locaux, mais aussi lutter contre le gaspillage alimentaire. “Quartier Frais veut redistribuer ses invendus de chaque journée à des banques alimentaires de la région”, affirment-ils dans leur vidéo de présentation.



Envie de casser la croûte sans culpabilité ? Vous pouvez donner un coup de pouce à leur projet en participant au financement du premier distributeur sur la plateforme Ulule. Les 20.000 euros visés leur permettraient aussi d’acheter un camion réfrigéré pour le transport des fruits et légumes. Le duo de fondateurs vous propose même de donner votre nom de famille à une salade : la postérité à portée de main !

Dès juin 2016, on pourrait tomber sur des Quartiers Frais dans les centres commerciaux et les entreprises d’Île-de-France. Chaque mois, les gourmands éliront les salades du mois et pourront proposer de prochaines recettes. Romain Vinson et Alexandre Cohen espèrent ensuite s’étendre “au reste du pays, du continent, du monde et qui sait, de la galaxie ?”. Les barres chocolatées ont du souci à se faire.


En savoir plus sur le site de Quartier Frais
Suivez toutes les news de l'innovation sociale sur notre page Facebook

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • A Petit Bain, insertion sociale et électro minimaliste se rencontrent sur le rooftop

    A Petit Bain, insertion sociale et électro minimaliste se rencontrent sur le rooftop

    Des péniches amarrées le long de la Seine, un (...)
    >
  • Des courts-métrages pour changer la ville

    Des courts-métrages pour changer la ville

    Pour la deuxième année consécutive, l’ONG (...)
    >
  • Mécénat d'entreprise :

    Mécénat d'entreprise : "L'entreprise de demain sera engagée ou ne sera pas"

    Actuellement, en France, environ 170 000 entreprises pratiquent le (...)
    >
  • Un mois sans supermarché, c'est possible et c'est moins cher

    Un mois sans supermarché, c'est possible et c'est moins cher

    Vivre un mois sans se rendre au supermarché. Après (...)
    >

TOP 5 contribution

  • L'entrepreneur positif : le nouvel animal du XXIe siècle

    L'entrepreneur positif : le nouvel animal du XXIe siècle

    Être entrepreneur demande une curiosité permanente, un (...)
    >
  • Crise agricole : et si les éleveurs avaient déjà la solution ?

    Crise agricole : et si les éleveurs avaient déjà la solution ?

    Aujourd’hui, en France, les producteurs de lait ne peuvent (...)
    >
  • Réinventez votre business model pour servir la base de la pyramide

    Réinventez votre business model pour servir la base de la pyramide

    En 2005, C. K. Prahalad alertait les entreprises de (...)
    >
  • Les intrapreneurs, ces gangsters de l'entreprise

    Les intrapreneurs, ces gangsters de l'entreprise

    Des héros ? Oui, car les intrapreneurs mènent des (...)
    >
  • Transformer son association en entreprise sociale : les 5 questions à se poser

    Transformer son association en entreprise sociale : les 5 questions à se poser

    Depuis 2011, Advise for Change met en relation des jeunes (...)
    >