Digiprize : «faire de la France une référence dans le digital»

Digiprize : «faire de la France une référence dans le digital»

Du 15 au 22 janvier 2016, le concours annuel du Digiprize récompense les idées et les innovations digitales lancées par des jeunes âgés de 17 à 25 ans.

L’appel à projet du Digiprize se clôturera le 20 janvier prochain pour sélectionner les lauréats. Organisé depuis trois ans par l'école de management ESSCA, ce concours international propulse chaque année 28 projets autour de l’innovation digitale. L’objectif du Digiprize est de «dénicher, encourager et soutenir les entrepreneurs âgés de 17 à 25 ans, pour faire de la France une référence dans le digital», décrit la page du concours. L’opération accompagne ensuite les lauréats dans la concrétisation de leurs projets.

À la clé de cette 3ème édition, un voyage de dix jours pour deux personnes à San Francisco (Premier Prix du jury), un voyage à Shanghai (Prix Coup de cœur), un voyage à Paris ainsi qu’une place dans la Summer Session de l’ESSCA (Prix International de l’école). Enfin, 11 prix partenaires (L'Oréal, Uber…) sont mis en jeu. Les initiatives seront saluées lors d’une remise officielle le 15 février 2016.
L’année précédente, le logiciel de vidéo-mapping HeavyM avait remporté le Premier prix du Digiprize, devant Printolia, plateforme d'échange de fichiers pour imprimantes 3D.


> Pour voter pour une initiative ou proposer un projet :
http://digiprize.essca.fr/#/

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Climat : la désobéissance civile peut elle changer la donne ?

    Climat : la désobéissance civile peut elle changer la donne ?

    Action contre l’industrie du textile, décrochage des (...)
    >
  • Le hors-série spécial low-tech en kiosque le 15 mai ! Sommaire

    Le hors-série spécial low-tech en kiosque le 15 mai ! Sommaire

    L'avenir sera low-tech Achetez le hors-série ici ! (...)
    >
  • "Smart food" : comment des start-up veulent tuer la pause-dej'

    La consommation de substituts de repas en poudre, qu’il suffit (...)
    >
  • Interdire le smartphone au nom de l'écologie: pourquoi est-ce un tabou ?

    Interdire le smartphone au nom de l'écologie: pourquoi est-ce un tabou ?

    En 2017, Greenpeace a publié un rapport qui (...)
    >
  • [Tribune] Les Philippines croulent sous le plastique, par faute d'alternative

    [Tribune] Les Philippines croulent sous le plastique, par faute d'alternative

    Les Philippines vivent en ce moment au rythme des grandes (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >
  • La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France bientôt championne de la vente en vrac ?

    La France est aujourd’hui le pays le plus (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >
  • EHPAD : comment en est-on arrivé là... et comment en sortir

    EHPAD : comment en est-on arrivé là... et comment en sortir

    La grève générale des personnels des EHPAD et (...)
    >