Drunk Mode :  sortez saoul, rentrez sain et sauf

Drunk Mode : sortez saoul, rentrez sain et sauf

L'application américaine Drunk Mode lance Find My Drunk et Breadcrumbs, deux nouvelles fonctionnalités de géolocalisation conçues pour limiter les risques liés aux beuveries sur les campus.

Si vous avez l’intention de passer une soirée déraisonnablement arrosée, ne sortez jamais sans. “Find my drunk, c’est un préservatif sur son smartphone”, résume Josh Anton, le fondateur américain de Drunk Mode, une application disponible sous Androïd et iOS et destinée aux étudiants habitués du binge drinking, cette pratique qui consiste à boire jusqu’à perdre le contrôle de soi-même.  

Depuis 2013, l'application était connue pour proposer une fonctionnalité de blocage de numéros (pendant 12 heures) qu’il serait indélicat de composer en état d’ivresse, à l’instar de celui de son patron ou de celui d’un(e) ami(e) à qui on l’aurait envie d’avouer ses quatre vérités. En cas de tentative d’envoi de message lorsque le Drunk Mode est activé, le téléphone de l’utilisateur saoul affiche «Go Home, You Are Drunk» («Rentre à la maison, tu as trop bu»).

Limiter les accidents liés à la boisson 

L’application veut à présent servir à limiter les risques d’accidents liés aux beuveries sur les campus et propose deux fonctionnalités de géolocalisation. Find My Drunk permet à l’utilisateur imbibé d’alcool de contacter un proche qui pourra le repérer et lui commander un taxi. Le dispositif est complété par Breadcrumbs, un fil d'Ariane qui retrace la carte des mouvements de l'utilisateur au moyen de données GPS passives. Cela lui permet ainsi de revenir sur ses pas le lendemain matin pour vérifier qu’il n’a rien perdu ou endommagé en route.

Drunk Mode va prochainement intégrer un certain nombre de caractéristiques de sécurité supplémentaires, en partenariat avec la société de sécurité Fabriq : il sera ainsi bientôt possible aux proches de la personne en état d’ébriété de signaler à qui de droit que celle-ci se trouve dans une situation dangereuse, ou encore de partager son profil avec tout les membres de son réseau de contacts au cas où elle semblerait avoir disparu. 

En attendant, Josh Anton a de quoi arroser son succès : Drunk Mode revendique 750 000 téléchargements à ce jour.

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Isolez votre casserole pour fermer une centrale nucléaire

    Isolez votre casserole pour fermer une centrale nucléaire

    L’histoire commence par une froide matinée de (...)
    >
  • Loin d'être si

    Loin d'être si "écolo", les LED sont un fléau pour la biodiversité

    Une chaude nuit d’été. Vous profitez du ciel (...)
    >
  • Hélène Médigue :

    Hélène Médigue : "Ce ne doit pas être une ségrégation de manger sainement"

    Quel a été le point de départ de On a 20 ans (...)
    >
  • La vie est Belt : des pneus usagés en guise de ceinture

    La vie est Belt : des pneus usagés en guise de ceinture

    Transformer des pneus de vélos usagés en ceintures, (...)
    >
  • CleanCup, la machine qui éradique les gobelets jetables

    CleanCup, la machine qui éradique les gobelets jetables

    C’est au cours de ses études à l’EM Lyon (...)
    >

TOP 5 contribution

  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >
  • Autisme: une école pour tous, vite !

    Autisme: une école pour tous, vite !

    "Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés." En (...)
    >
  • [Tribune]

    [Tribune] "Refonder le pacte démocratique par l'économie sociale et solidaire avec Benoît Hamon"

    Cette élection présidentielle exprime et (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >