Des tuiles qui captent l'énergie solaire

Des tuiles qui captent l'énergie solaire

L'entreprise SolTech Energy a mis au point une solution originale pour capter et exploiter la chaleur du soleil. Avec ou sans nuages.

Il existe deux grands moyens d'exploiter l'énergie du soleil : le premier est le photovoltaïque qui consiste à convertir directement les rayons en courant électrique. Le deuxième est le thermique : utiliser le soleil pour chauffer l'air ambiant, ou pour produire de la vapeur et donc de l'électricité.

Les tuiles mises au point par SolTech sont transparentes. Tout en isolant le bâtiment, elles sont traversées par les rayons du soleil, dont la chaleur est captée par un revêtement disposé sous les tuiles. Un système breveté permet de distribuer cette énergie thermique dans tout le bâtiment. Et les résultats sont là : avec 150 m2 de tuiles Soltech, une crèche de la banlieue de Stockholm génère environ 48 000 kWh par an - soit plus de deux fois la consommation énergétique d’une maison individuelle récente.

 
 

Soltech se décline en quatre versions : Sigma, pour les toits en tuiles, Alfa, pour les autres bâtiments, Techo Solar, pour les toits en ciment (notamment dans les pays méditerranéens) et Soltech Power, qui intègre des panneaux photovoltaïques afin de produire de l'électricité. Le système développé par la jeune entreprise peut être installé dans n'importe quel bâtiment, qu'il soit ouvert (par exemple une piscine en plein air) ou fermé.

Les points forts de cette innovation ? Tout d’abord, les tuiles permettent de chauffer, grâce au soleil, même lorsque le temps est couvert. Ensuite, on réalise une économie d'espace substantielle. L'ensemble du toit (ou des murs, selon le bâtiment) peut être utilisé pour emmagasiner la chaleur du soleil. Pas un centimètre carré supplémentaire n'est nécessaire pour installer Solartech.

Le système proposé par l'entreprise présente enfin un dernier avantage : celui d'être esthétique. Et si quelqu'un de votre entourage ne trouve pas ces tuiles à son goût, vous pourrez toujours lui faire comparer vos factures d'énergie.


 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Un nombre de casques élevé n'est pas

    Un nombre de casques élevé n'est pas "bon signe" pour les cyclistes

    Aux Pays-Bas, tout le monde pédale et l’âge ne (...)
    >
  • Ticket for Change : c'est reparti pour un tour

    Ticket for Change : c'est reparti pour un tour

    La jeunesse est exigeante. Trouver un travail, c’est bien, mais (...)
    >
  • Numéro 12 ! Au sommaire

    Numéro 12 ! Au sommaire

    Dossier : Changer le monde depuis son entreprise « (...)
    >
  • Ces microprocesseurs biodégradables qui serviront aussi d'engrais

    Ces microprocesseurs biodégradables qui serviront aussi d'engrais

    La nouvelle a été annoncée par la revue (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Ces jeunes qui partent en courant

    Ces jeunes qui partent en courant

    Par manque de vision, de flexibilité et de confiance en leurs (...)
    >
  • Financeurs et dirigeants de l'ESS : Je t'aime moi non plus ?

    Financeurs et dirigeants de l'ESS : Je t'aime moi non plus ?

    Pour dépasser cette attitude du « Je t’aime moi (...)
    >
  • Entrepreneurs sociaux : Pourquoi évaluer son impact social est une nécessité

    Entrepreneurs sociaux : Pourquoi évaluer son impact social est une nécessité

    Il ne suffit plus d’attester d’une lucrativité (...)
    >
  • Avoir une fondation comme actionnaire : un modèle innovant et vertueux

    Avoir une fondation comme actionnaire : un modèle innovant et vertueux

    Elles sont plus de 500 en Allemagne, 1 000 en Norvège, 1 300 (...)
    >