L'Afrique, nouvel eldorado des réseaux sociaux

L'Afrique, nouvel eldorado des réseaux sociaux

En juillet 2015, près d'un utilisateur sur dix de Facebook dans le monde est africain. C'est ce que révèle une étude d'Infhotep, un cabinet de conseil français. L'étude souligne en outre le dynamisme et la diversité des plateformes sociales locales.

Selon une étude réalisée par le cabinet Infhotep le 2 septembre 2015, les réseaux sociaux connaissent une forte croissance sur le continent africain. Facebook, qui vient d’ouvrir son premier bureau à Archen, en banlieue de Johannesburg, totalise 60 millions d’utilisateurs actifs quotidiens en Afrique subsaharienne, ce qui représente 8 % des 1,4 milliard d’utilisateurs dans le monde. C’est davantage qu’au Brésil et autant qu’en Inde.

L’étude relève également que Twitter est le deuxième réseau social implanté sur le continent grâce aux pays anglophones, avec en tête le Ghana et ses 200 000 abonnés.

 

Réseaux et incubateurs locaux

Autre point saillant de l’étude, les réseaux sociaux made in Africa sont de plus en plus nombreux. MXit, premier réseau social en Afrique du Sud, revendique plus de 10 millions de membres actifs et près de 35 000 nouvelles inscriptions quotidiennes.  

 

Dans ce contexte, les incubateurs émergent. « Du Sénégal au Niger en passant par le Ghana, les incubateurs poussent comme des champignons depuis 3 ans, tandis que les success stories entrepreneuriales suscitent de nouvelles vocations », observe l'Atelier des Médias de RFI, parti à la rencontre de structures qui cherchent à catalyser le potentiel numérique du continent. A Lomé, au Togo, le Fablab et incubateur WoeLab, connu pour avoir donné vie à la première imprimante 3D d'Afrique à partir de matériaux recyclés, s'étend désormais sur toute une rue, et est surnommé  la "Petite république numérique" du quartier Djidjolé.

 

Se répandent également les réseaux sociaux dédiés aux initiatives qui visent à créer des projets dans les secteurs de l’éducation, de la santé ou de la religion. Ushahidi, qui signife témoignage en swahili, est une plate-forme de crowdsourcing qui cartographie les zones de tension et de crises sociales. Elle est utilisée par de nombreux médias et ONG internationaux, tels qu’Al Jazeera ou l’ONU.

 

 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Marseille, la ville qui résiste encore et toujours aux « gentrifieurs »

    Marseille, la ville qui résiste encore et toujours aux « gentrifieurs »

    Cet article a été initialement publié sous le (...)
    >
  • La révolution du smartphone responsable aura-t-elle lieu ?

    La révolution du smartphone responsable aura-t-elle lieu ?

    S’il est bien un domaine qui résiste encore et (...)
    >
  • Les dons d'entreprises à des initiatives

    Les dons d'entreprises à des initiatives "positives" battent de nouveaux records en 2017

    Le mécénat d’entreprise a le vent en poupe. (...)
    >
  • Pourquoi rendre les voitures électriques plus autonomes est une mauvaise idée

    Pourquoi rendre les voitures électriques plus autonomes est une mauvaise idée

    Cet article est republié à partir de The (...)
    >
  • Comment les pays du Sud peuvent réinventer la transition (en 30 leçons)

    Comment les pays du Sud peuvent réinventer la transition (en 30 leçons)

    Cet article a été initialement pulié sur The (...)
    >

TOP 5 contribution

  • [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    [Tribune] Philippe Bihouix : contre l'ouverture de mines de terres rares en France

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Episode 1/5. Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Au programme de l'école du XXIe siècle: cours de créativité, d'empathie et de connaissance de soi.

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >
  • Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    Crème de la Crème : quand les échanges entre générations relancent l'innovation

    [Contenu sponsorisé]La majorité des moments forts et (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots": une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >