Ils transforment vos recherches internet en dons à des projets solidaires

Ils transforment vos recherches internet en dons à des projets solidaires

Lilo est un nouveau moteur de recherche d'un genre un peu particulier : il permet à ses utilisateurs de soutenir facilement des projets sociaux ou environnementaux grâce aux revenus générés par la publicité de vos requêtes de recherche sur internet.

Les internautes qui naviguent au beau milieu des liens commerciaux génèrent chaque année un peu plus d’argent. Parce que les annonceurs sont prêts à passer à la caisse pour apparaître dans vos résultats de recherche, les plus grands moteurs de recherche comme Google, Yahoo! ou Bing en profitent. Plus de 1,7 milliard d’euros amassé en France pour la seule année 2014; en moyenne, une trentaine d’euros par tête pour le marché des liens sponsorisés tout de même. Conscient du potentiel économique que cela représente, Lilo propose désormais à ses utilisateurs de contrôler eux-mêmes une partie de cette somme, et « cela sans même changer leurs habitudes », ainsi que l’affirme son cofondateur Clément Le Bras. Le principe est simple : une requête effectuée donne droit à une goutte d’eau qu’il est ensuite possible de verser sur l’un des projets porteurs de sens proposés.

 

Engagement qualité
À proprement parler, Lilo n’est pas un moteur de recherche mais un méta-moteur. À ce titre, il utilise la technologie et les puissants algorithmes des principaux moteurs de recherche. Ainsi, la qualité des résultats concernant les requêtes effectuées n’est pas amoindrie. Autre gage de qualité : la protection de la vie privée. En cours de développement, Lilo s’efforce d’interdire le tracking publicitaire et ne collecte pas les données de ses utilisateurs. Un premier pas sur ce terrain sensible qui devrait en appeler d’autres.


Soutenez des projets
En plus d’être un méta-moteur, Lilo se trouve aussi être une plateforme de « financement contributif ». Pour l’heure, une dizaine de projets sont à l’affiche, parmi lesquels Socialter, nouveau partenaire de la plateforme, Agrisud International, œuvrant pour la mise en place de TPE agricoles durables en faveur des plus pauvres, ou Leka, un jouet intelligent pour enfants autistes.
En tête des dons : le projet Oasis, de l’association Colibris, travaillant à la création d’un maillage de lieux de vie écologiques. L’agriculteur et poète Pierre Rahbi en est sûr, « la plus belle performance que devra réaliser l’humanité sera de répondre à ses besoins vitaux avec les moyens les plus simples et les plus sains ».
Près de 3 millions de gouttes versées ont d'ores et déjà permis de récolter plus de 6000 euros. Et ce n’est que le début.
Pour que la rigole se transforme en torrent, Lilo fait également l’objet d’une campagne de crowdfunding actuellement sur Ulule


Pour utiliser Lilo et soutenir Socialter :
http://www.uselilo.org/socialter/

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Le numéro 39 de Socialter sort en kiosque le 12 février ! Sommaire

    Le numéro 39 de Socialter sort en kiosque le 12 février ! Sommaire

    Tout le pouvoir au local DOSSIER  Sortir du gigantisme (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Philippe Bihouix : Start-up nation ? Non, low-tech nation !

    Low-tech : avouons que le terme n’est pas, de prime abord, (...)
    >
  • Monnaies locales : 10 leviers pour les développer à grande échelle

    Monnaies locales : 10 leviers pour les développer à grande échelle

    Le succès du film « Demain » a (...)
    >
  • Comment nous pouvons court-circuiter Uber, Deliveroo et Blablacar

    Comment nous pouvons court-circuiter Uber, Deliveroo et Blablacar

    À l’heure où les enjeux de mobilités sont (...)
    >
  • Libérons l'entreprise du dogme de la

    Libérons l'entreprise du dogme de la "corporate gouvernance"

    Deux mouvements de fond sont à l’œuvre pour (...)
    >
  • [Tribune] Un collectif en appelle à des JO 2024 vraiment solidaires

    [Tribune] Un collectif en appelle à des JO 2024 vraiment solidaires

    Nous, acteurs de l’ESS et de l’innovation sociale en (...)
    >