Socialter vous dévoile les 12 finalistes de la Social Cup

Socialter vous dévoile les 12 finalistes de la Social Cup

La Battle finale de la Social Cup se tiendra le 7 février prochain au SenseCube à Paris. Un jury composé de pro de l?entrepreneuriat social a retenu 12 projets finalistes pour lesquels vous pourrez voter le 7 février.

Un jury de spécialistes de l’entrepreneuriat social s’est réuni mercredi 10 janvier pour choisir les 12 finalistes de la Social Cup, dont Socialter est partenaire. Ils participeront le 7 février prochain à la Battle finale de cette quatrième édition, qui aura lieu au SenseCube à Paris. Dès à présent, le public est invité à rejoindre la page Facebook de La Social Cup où auront lieu les votes finaux dans moins d’un mois. Tous les lauréats bénéficieront d’une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank, mais le montant des prix différera selon le classement: la Banque Postale versera 500 euros pour les projets éliminés en phase de poule, 1.000 euros pour les demi-finalistes, 1.500 euros pour le finaliste et 3.000 euros pour le lauréat. Le grand vainqueur sera également incubé pendant un an au SenseCube pour développer son projet.

Après étude de leur dossier, le jury a donc retenu un projet pour chacune des villes ayant accueilli une SenseFiction entre novembre et décembre dernier. Voici la liste des 12 finalistes :

Iglou (Bordeaux), un projet d’hébergements de nuit pour les sans-abris dans les parcs publics en utilisant un abri innovant, e?tanche, re?sistant et isolant.

Merci pour l’invit’ (Nantes) propose une alternative a? la saturation de l’he?bergement d’urgence gra?ce a? une plateforme de mise en relation entre utilisateurs et personnes sans abri.

Le public pourra aussi voter pour AéroTact (Montpellier), un appareil compact portatif pour aider les personnes aveugles ou malvoyantes dans leurs déplacements

La coiffeuse se balade (Clermont-Ferrand), un salon de coiffure éco-responsable aménagé dans un véhicule circulant en zones rurales.

Le jury a aussi retenu ServiFrais (Rennes), un marché vendant les produits alimentaires de commerc?ants rennais avec une livraison e?cologique dans la ville et en moins d'une heure.

Ficha (Lyon), une plateforme de collecte des déchets dans les résidences universitaires.

Handi'Apt-EspaceSenS (Toulouse) souhaite impliquer les personnes en situation de handicap mental et psychique dans des projets d’immersion sensorielle au service du bien-e?tre et du bien-vivre.

Mamie Cendrine (Paris) entend récupérer des cendres de boulangeries ou de pizzerias afin d’en fabriquer de la lessive bio sans allergène.

Nahel et Fanny (Marseille), une cantine éco-responsable pour aider les jeunes Marseillais à s’insérer dans la vie professionnelle grâce à une formation dans la restauration et des jobs de cuistot pour des micro-crèches ou des maisons de retraite.

Just Like Home (Strasbourg) propose aux e?tudiants et jeunes des logements a? loyer ajuste? pour re?soudre leurs difficulte?s a? se loger de?cemment.

Les amateurs du zéro déchet pourront défendre Mobius (Rouen), un projet de récupération des de?chets lie?s aux ba?timents pour les tranformer en mobilier sur mesure.

Enfin, le projet Al Dente (Lille) vise la conception de machines pour pour permettre aux personnes âgées de fabriquer elles-mêmes leurs tagliatelles, et ainsi les rendre plus autonomes par l’exercice physique !

Comment aider un projet ?

 

Lors de la Battle finale du 7 février, les porteurs de projets n’auront qu’une seule petite minute afin de présenter devant le public leur idée de start-up dans cette compétition à élimination directe. Une Facebook live vous permettra de suivre la retransmission en direct. Les personnes voteront directement au SenseCube mais aussi sur Facebook avec les hashtag #lasocialcup et #jevotepour, suivi du projet défendu. Qui succèdera à E-sign, projet de traduction de la langue oral vers celle des signes, vainqueur l’an dernier?


Rendez-vous à la Battle finale qui aura lieu le mercredi 7 février à 19h au SenseCube, 11 rue Biscornet à Paris 12e. Vous pouvez dès à présent liker la page Facebook où auront lieu les votes.

Découvrez des portraits d'anciens lauréats :



 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Des communes françaises se mobilisent contre la pollution lumineuse

    Des communes françaises se mobilisent contre la pollution lumineuse

    Les citadins le savent bien : le ciel étoilé est en (...)
    >
  • Étudiants du supérieur : finie la ?voie royale?, ils veulent la transition écolo et sociale !

    Étudiants du supérieur : finie la ?voie royale?, ils veulent la transition écolo et sociale !

    Il y a un mois, lors de la remise des diplômes de la (...)
    >
  • Le N°33 de Socialter sort en kiosque le 8 février ! Sommaire

    Le N°33 de Socialter sort en kiosque le 8 février ! Sommaire

    DOSSIER   Sevrons l'agriculture !   Sortir de (...)
    >
  • Le social business toujours en chantier

    Le social business toujours en chantier

    La vingtaine de salariés en gilets orange s’active sur (...)
    >
  • Entretien avec Monique et Michel Pinçon-Charlot

    Entretien avec Monique et Michel Pinçon-Charlot

    Le duo a encore frappé. La crise des gilets jaunes (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Transition énergétique frugale

    Transition énergétique frugale

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Nous voulons des coquelicots" : une pétition contre les pesticides

    NOUS VOULONS DES COQUELICOTS Appel des 100 pour l’interdiction (...)
    >
  • Encore quelques défis à relever pour généraliser la vente en vrac

    Encore quelques défis à relever pour généraliser la vente en vrac

    La France est aujourd’hui le pays le plus (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >
  • "Visage du Maroc" : une plateforme pour mettre en avant les entrepreneuses marocaines

    Le thème des femmes entrepreneurs est un sujet de plus en plus (...)
    >