Mer du nord: une île artificielle pour alimenter six pays européens en électricité

Mer du nord: une île artificielle pour alimenter six pays européens en électricité

Le distributeur d?électricité néerlandais TenneT a dévoilé un plan afin de construire le plus grand parc éolien offshore en mer du Nord. Il pourrait alimenter six pays européens.

Les Pays-Bas ou le Royaume-Uni seront-ils bientôt alimentés par un immense parc éolien en pleine mer du Nord? C’est le projet que souhaite réaliser TenneT. Le distributeur d’électricité néerlandais ambitionne de construire une île artificielle à 125 kilomètres au large des côtes britanniques du Yorkshire capable de soutenir un parc éolien de 6.000 kilomètres carrés, près de huit fois la superficie de New York. Il deviendrait le plus grand centre de production d’électricité offshore au monde avec une capacité de 30GW.

Pourquoi ce site? L’île serait située dans une zone nommée Dogger Bank, dont la profondeur maximale est de 36 mètres et serait exposée à des vents puissants. Des fonds marins qui permettraient d’implanter facilement des éoliennes mais aussi de faire sortir de terre cette île artificielle. Dogger Bank se trouve au carrefour de six pays qui bénéficieraient de l’électricité produite par le parc éolien: les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique, le Danemark et la Norvège.



Les équipements installés sur l’île artificielle transformeraient le courant alternatif produit par les éoliennes en courant continu pour l’envoyer par un câble relié aux différents pays desservis. En effet, le courant alternatif cause de grandes pertes d’énergie sur des transports de longue distance, ce qui serait le cas dans le cadre de ce projet. Les centrales locales retransformeront ensuite l’électricité en courant alternatif afin de la distribuer dans les foyers.


 


 

 

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • Transiscope : la carte des alternatives près de chez vous

    Transiscope : la carte des alternatives près de chez vous

    Même avec la meilleure volonté du monde, il (...)
    >
  • David Graeber : le revenu universel, remède aux jobs à la con ?

    David Graeber : le revenu universel, remède aux jobs à la con ?

    David Graeber, la rock star de l’anarchisme. Une rock star (...)
    >
  • « Il existe deux Internets : celui des « précurseurs » et celui des classes populaires »

    « Il existe deux Internets : celui des « précurseurs » et celui des classes populaires »

    Cet article a été publié initialement sur (...)
    >
  • Le n°31 en kiosque le XXXXX octobre ! Sommaire

    Le n°31 en kiosque le XXXXX octobre ! Sommaire

    PAS DE QUARTIER POUR LES PROLOS !ENQUÊTE SUR L'EMBOURGEOISEMENT (...)
    >
  • [Entretien] Low-tech Lab :

    [Entretien] Low-tech Lab : "fédérer autour de l'innovation qui a du sens"

    Tu as suivi une formation d’ingénieur classique avant (...)
    >

TOP 5 contribution

  • Transition énergétique frugale

    Transition énergétique frugale

    Nous pensions entrer dans une ère heureuse de (...)
    >
  • "Pourquoi j'ai choisi de vivre zéro déchet." Aline, 22 ans, adepte de micro-écologie.

    Dans nos sociétés hygiénistes, les (...)
    >
  • Et si on changer certaines matières scolaires?

    Et si on changer certaines matières scolaires?

    Créativité, connaissance de soi, (...)
    >
  • Quand les échanges entre générations relancent l?innovation

    Quand les échanges entre générations relancent l?innovation

    La majorité des moments forts de notre histoire sont (...)
    >
  • Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Et si comme la Pop culture, l'économie sociale et solidaire devenait mainstream?

    Un peu de fraîcheur en guise de "starter" : qu'est-ce que la (...)
    >