Et si votre téléphone portable vous rendait plus généreux ?

Et si votre téléphone portable vous rendait plus généreux ?

Partager sa dernière photo en compagnie de son chat n?est pas l?unique but des applications mobiles. Parmi l?immense offre disponible sur Google Play ou l?App Store, certaines peuvent être très utiles : ce sont les applications sociales, qui en appellent à votre générosité. Voici 5 types d?applications qui permettent de réaliser une bonne action en deux temps trois mouvements.

Construire son réseau citoyen
Surfant sur le succès des réseaux sociaux, les applications WeeAkt et One Heart Spots misent sur l’attrait de l’interactivité pour encourager les actions positives. WeeAkt propose ainsi d’effectuer des gestes citoyens – comme refuser un sac plastique à la caisse d’un supermarché, donner des vêtements à Emmaüs ou s’investir dans une association de quartier – qui permettent d’obtenir des badges virtuels en guise de récompense. Pour inciter de nouvelles personnes à participer, un championnat est organisé entre les différentes villes, prenant en compte le nombre de badges obtenus par habitant.

L’application One Heart Spots – développée par La Chaîne du Coeur, un portail multimédia dédié à l’action solidaire –, géolocalise quant à elle les initiatives responsables : ce sont les utilisateurs qui inscrivent dans la base de données les hébergements, les points de collecte, les associations et autres points solidaires à côté de chez eux.

Vidéo Weeakt : https://www.youtube.com/watch?v=6wJMi54rz_Y

 

Suer au service des ONG

Illu : http://2.bp.blogspot.com/-V7gCCsYya3s/US99nBWKMJI/AAAAAAAADDA/Geuoh3enGZM/s1600/charity+miles.png

Financer les actions d’une organisation caritative tout en pratiquant son footing, c’est le concept de l’application américaine Charity Miles. Avant de commencer votre demi-heure de course à pied hebdomadaire, lancez l’application sur votre smartphone et indiquez l’organisation que vous souhaitez soutenir. Et c’est parti. Pour tous les 1,6 km parcourus, un sponsor partenaire reverse 25 centimes de dollars à l’association que vous avez selectionnée. Afin de confirmer le versement, un message de validation est posté sur votre mur Facebook. Sur le même modèle, l’application Cardio Info offre à l’utilisateur la possibilité de convertir des kilomètres en euros pour la Fédération Française de Cardiologie.

 

Partager ses bons plans

http://cuisinejapon.chez.com/Chanoyu.jpg

Toujours du côté des applications de partage, les services d’échange de bonnes adresses. Pour améliorer vos relations de voisinage, rien de mieux que d’indiquer votre restaurant préféré ou un parc public idéal pour les pique-niques en famille. Sur l’application Enquire, les requêtes des internautes de votre quartier s’affichent sous forme de questions comme « Où puis-je trouver une bonne salle de concert près de chez moi ? » Lancée par deux Français, cette application commence à trouver sa communauté à New York et à Paris.

 

Donner, c’est pas compliqué

Illu : https://www.flickr.com/photos/drew_dslr/11226753625

Vous est-il déjà arrivé de vouloir faire un don à une association mais d’être découragé par la démarche ? Rassurez-vous : le paiement mobile via Mobile for Good est une solution sans prise de tête. Cette application géolocalise les associations et présente en quelques lignes les causes qu’elles défendent. Vous pouvez y effectuer un don facilement – à partir d’un euro.

Pour les organisations caritatives, c’est une nouvelle manière d’établir un contact direct avec les citoyens engagés. Par ailleurs, l’application Don du Sang répertorie les dates et les lieux de collecte, afin d’encourager les internautes à donner leur sang. Il existe également des entreprises faisant le pari du crowdfunding, mais sur votre navigateur Internet à l’image de l’entreprise HelloAsso - une plateforme de financement participatif qui collecte de l’argent pour des associations diverses et variées. Celle-ci ne se rémunère pas en prélevant une transaction sur les dons mais perçoit des pourboires dont le montant varie selon la générosité de l’utilisateur.

 

Sauver des vies

https://www.flickr.com/photos/scalibur001/395488728

Avec son téléphone portable, on peut passer des coups de fil, partager des photos, consulter la météo et… sauver des vies. Pour cela, inscrivez-vous sur mySOS et préciser vos compétences. Cette application permet en effet aux personnes en détresse (malaise cardiaque, agression, incendie, problème de santé) de lancer une alerte sur leur mobile : celle-ci est alors directement envoyée aux personnes inscrites sur ce réseau social afin qu’elles leur viennent en aide le plus rapidement possible. Une application vitale.

Abonnez vous !
Où trouver SOCIALTER en kiosque ?

TOP 5 stories

  • "Le numérique est en train d'entrer dans notre corps." Entretien avec le paléoanthologue Pascal Pic.

    Le numérique et les pratiques qui en découlent (...)
    >
  • Un tour de France pour découvrir l?agriculture de demain

    Un tour de France pour découvrir l?agriculture de demain

    Un tour de France en 30 étapes et 90 jours, c’est le (...)
    >
  • Le n°23 en kiosque ! Sommaire

    Le n°23 en kiosque ! Sommaire

    DOSSIER. “Corporate” hackers Et si (...)
    >
  • EDITO

    EDITO

    Sous le règne de l’impératrice (...)
    >
  • A la Maker faire, des liens se tissent entre bricolos créatifs et grandes entreprises

    A la Maker faire, des liens se tissent entre bricolos créatifs et grandes entreprises

    Cosmétiques, produits d’entretiens, lampes, (...)
    >

TOP 5 contribution

  • L'entrepreneur positif : le nouvel animal du XXIe siècle

    L'entrepreneur positif : le nouvel animal du XXIe siècle

    Être entrepreneur demande une curiosité permanente, un (...)
    >
  • Autisme: une école pour tous, vite !

    Autisme: une école pour tous, vite !

    Né en 1982, Hugo Horiot est comédien et romancier. (...)
    >
  • Tribune. 50 entrepreneurs sociaux appellent à refonder le pacte démocratique par l'ESS.

    Tribune. 50 entrepreneurs sociaux appellent à refonder le pacte démocratique par l'ESS.

    Refonder le pacte démocratique par l’Economie sociale et (...)
    >
  • Elle fait le tour du monde des intrapreneurs, ces gangsters de l'entreprise

    Elle fait le tour du monde des intrapreneurs, ces gangsters de l'entreprise

    Des héros ? Oui, car les intrapreneurs mènent des (...)
    >
  • "Faire du profit pour faire du profit ne nous séduit plus!" Le cri de 500 étudiants engagés.

    Parmi notre génération d’étudiants, (...)
    >